Le CONCERT du 20 JUILLET à ARPAVON

L'ensemble instrumental de Chateau Thierry

a donneré un concert en l'église Saint Etienne d'Arpavon

DIMANCHE 20 JUILLET 2014 à 18h

 

Au programme :

Schubert, Vivaldi, Janacek, J.S. Bach, Haydn, Sibelius

 

Concert GRATUIT, Chapeau à la sortie au profit de l'association de la sauvegarde de l'église d'Arpavon.

 

site web de l'ensemble instrumental de Chateau Thierry : http://ei-ct.jimdo.com/

jeu.

12

juin

2014

Station d'épuration par filtre planté

En 2013 Fut réalisé une station d'épuration par filtre planté associé à une lagune d'une capacité de 400 EH pour le traitement des effluents composés d'eaux usées domestiques.

Située à l'entrée du village sa discrétion est à la hauteur de son éfficacité.

Lire la suite 0 commentaires

lun.

17

févr.

2014

Article du Journal "La Tribune "

À l'occasion du 90eme anniversaire de Mme Buisson

 

"De nationalité danoise, je suis propriétaire, depuis 1996, d'une résidence secondaire à Arpavon, et l'envie me prend d'offrir un hommage à Mme Buisson en la remerciant du rôle important qu'elle ajoué pour notre bien-être au village.

En 1944, la jeune Renée Alexandrine Marty s'est mariée avec Yves Buisson, d'Arpavon. Ils se sont rencontrés à Villeperdrix, le village où Mme Buisson avaient vécu depuis l'âge de quatre ans chez lesfermiers. Comme Mme Buisson m'a raconté : « tous les samedis il y avait des soirées dansantes sur la place du village. Moi je dansais et Yves, lui, restait assis et il était toujours à me regarder ».Les noces ont été célébrés à Villeperdrix, pendant deux jours de fête. Le jeune couple s'est installé à Arpavon, dans la maison de la famille Buisson ou vivaient aussi les parents d'Yves, ainsi queBerthe, sa soeur. Toute la famille prenait part aux soins à donner aux animaux ( un troupeau de chèvres, deux vaches, des volailles), à la culture de la Terre et à l'entretien d'un grand potager.

Après trois ans de mariage, quatre enfants étaient nés : Annie, Colette et les jumeaux Jacky et Jacqueline. On peut facilement imaginer le travail qu'une telle famille imposait ! Et six ans plustard, une autre fille, Françoise, est née. Bien que la vie de Mme Buisson n'ait pas été « la vie en rose », elle a toujours gardé cette faculté de s'intéresser aux autres, qualité humaine qui lacaractérise ; aussi peut-on dire qu'elle a le coeur bien placé.

En 1995, quand nous sommes tombés amoureux d'une toute petite maison (en ruine) à Arpavon, Yves Buisson avec son petit chien Bambi, a été le premier à nous saluer. À cette époque là, Yves et RenéeBuisson habitaient seuls dans la grande maison avec leur chien bien-aimé Bambi. Il n'avaient plus d'animaux de ferme, si ce n'est quelques lapins pour lesquels M. Buisson, pendant ces promenadesquotidiennes, rassemblait des feuilles de pissenlits. Renée Buisson ne bougeait pas beaucoup de sa maison. 

Bien qu'elle ait eu des choses à faire chez elle, on était toujours la bienvenue dans la cuisine où elle nous servait du café, un sirop, des biscuits, etc. Elle voulait toujours savoir si nousallions bien ainsi que notre famille. Aussi demandait elle comment se passaient nos divers voyages. Quand j'ai fini par dire que c'est Arpavon que je préfère, Mme Buisson a dit en hochant la tête : «oui, on dit que c'est joli ici, moi je ne sais pas trop ». Pour nous, Yves et Renée Buisson formait un couple représentatif de cette région, plein de simplicité est très amicale. C'est avec regretque nous avons appris le décès de Monsieur Buisson : Arpavon perdait ainsi celui qui avait vécu toute sa vie au village. C'était triste de revoir Arpavon sans Monsieur Buisson et de revoir MmeBuisson sans son époux, seul dans la maison avec Bambi. Le temps a passé et un jour Bambi est mort lui aussi. Et pourtant Renée Buisson n'était jamais isolée, tant elle était aimé par non seulementses enfants et ses petits-enfants, mais aussi par les habitants et par les estivants du village. Souvent, voulant lui rendre visite je m'apercevais qu'elle avait déjà quelqu'un chez elle. C'est eneffet une brave femme dont tout le monde apprécie la compagnie. Depuis que Mme Buisson a quitté sa maison pour habiter la maison de retraite à Buis-les-Baronnies, Arpavon n'est plus comme avant.Comme je regrette, le matin, de ne plus voir Madame Buisson à sa fenêtre du premier étage, en train d'aérer la couverture de son lit ! Et comme je regrette aussi nos causeries dans sa cuisine ou biensur le banc devant sa maison ! Heureusement que Mme Buisson se porte bien, a Buis-les-Baronnies, et heureusement que je peux lui rendre visite là-bas, durant le séjour à Arpavon. Je souhaite de toutmon coeur que son 90e anniversaire soit un jour de fête pour ma chère amie Renée Buisson."

 

Brigitte HENRIQUES

0 commentaires

ven.

10

févr.

2012

Samedi 22 octobre, les élus du département étaient présents pour l’inauguration d’un bâtiment multifonctionnel construit à l’entrée du village

0 commentaires